TSA

Le trouble du spectre autistique

Je suis autiste

Le modèle SACCADEMC

SACCADE MC est un modèle théorique de l’autisme fondé sur l’hypothèse du Fonctionnement interne de la structure de pensée autistique (Harrisson,1992; Harrisson & St-Charles, 2010). Cette hypothèse fut élaborée à partir de l’expertise expérientielle d’une personne autiste, Brigitte Harrisson. Le développement du modèle SACCADE MC est né d’une collaboration entre Brigitte Harrisson et Lise St-Charles qui ensemble, cumulent des dizaines d’années d’expériences professionnelles auprès d’une clientèle de personnes autistes. Leurs observations cliniques sur les façons distinctes qu’ont les autistes de traiter les informations, d’apprendre et d’interagir ont contribué à bâtir le modèle. SACCADE permet donc une compréhension holistique du fonctionnement autistique. Ce modèle émergent se peaufine constamment en fonction des données de recherches en neurosciences et en sciences cognitives dans le but de proposer une conception de l’évolution typique des manifestations autistiques.

Le modèle SACCADE MC est également un modèle d’intervention neurodéveloppemental qui propose des interventions de remédiation cognitive et pédagogique, entre autres à l’aide d’un code écrit appelé le Langage SACCADE Conceptuel MC (LSC). Notre modèle permet donc aux personnes autistes d’avoir accès à l’information, à la communication et à la perception des émotions. C’est un modèle d’intervention unique et complet qui cumule les succès cliniques depuis 2007!

Définition de SACCADE

SACCADE MC est un acronyme signifiant : Structure et Apprentissage Conceptuel Continu Adapté au Développement Évolutif.

SACCADE MC est centré sur l’harmonisation du développement de la structure autistique ainsi que sur le développement professionnel de l’intervenant et de l’intervention en autisme. Le modèle mise sur le travail d’équipe entre les professionnels, les parents et les personnes autistes.

Statut scientifique du modèle SACCADE MC

Vers une validation des interventions de SACCADE MC fondées sur des données de recherches

SACCADEMC est un modèle émergent et novateur ayant à ce jour été retenu et considéré comme pertinent pour les interventions en autisme, selon le rapport de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS, 2014). L’hypothèse qui sous-tend le modèle soit le Fonctionnement interne de la structure de pensée autistique a initialement été élaborée par Brigitte Harrisson, une personne autiste. Elle a fait l’objet de publications dans des revues spécialisées dans les domaines de la psychologie et de l’éducation (Harrisson & St-Charles, 2010; 2012). En septembre 2019, l’hypothèse et le modèle SACCADEMC ont été présentés au Congrès international d’autisme Europe à Nice auquel l’équipe s’est rendue pour transmettre sa compréhension de l’autisme au monde de la recherche. L’hypothèse est actuellement en cours de mise à jour à des fins de publication dans un journal scientifique probablement dans le courant de l’année 2022.

Avant de prouver que la terre était ronde, il a fallu traverser les océans. Par définition, les pratiques novatrices doivent émerger avant que les données probantes ne soient générées (Grou, 2016; OPQ). L’équipe SACCADE est maintenant prête pour le voyage et suit les étapes du monde de la recherche une étape à la fois. Des recherches expérimentales visant à mesurer l’efficacité et l’effectivité des interventions sont présentement en cours dans différents milieux. Grâce à la collaboration avec des organismes partenaires qui mettent en place les interventions fondées sur modèle SACCADEMC dans leur établissement auprès de leur clientèle autiste, l’équipe SACCADE s’affaire à valider leurs bienfaits et les résultats qui peuvent être observés cliniquement. Nous prévoyons que les résultats soient prêts pour publication dans le courant de l’année 2022-2023.

Observations cliniques sur les effets des interventions qui sont faites à partir du modèle SACCADEMC :

D’un point de vue clinique, les observations et témoignages d’intervenants et de parents d’enfants autistes suggèrent que le modèle SACCADEMC permet une lecture efficace des comportements autistiques et des besoins uniques sous-jacents. Les interventions qui découlent du modèle ont pu démontrer qu’ils permettent d’améliorer le développement des personnes autistes et leur bien-être, et ce, de manière prévisible. En effet, les effets bénéfiques des interventions peuvent s’observer chez les personnes autistes sur l’ensemble du spectre autistique (de la personne autiste non verbale à la personne autiste avec un haut fonctionnement) et également dans différents milieux de vie (centre de jour, milieu de garde, milieu scolaire, milieu familial, interventions individuelles, etc.). Les effets suivants sont parmi les effets cliniques les plus souvent rapportés :

  • Diminution de l’anxiété
  • Amélioration de l’interaction et de la communication réciproque
  • Amélioration de la compréhension de l’environnement et des concepts verbaux
  • Développement de la capacité d’initiative
  • Meilleur accès à soi (émotion et cognition)

Recommandations des experts sur les interventions à préconiser auprès des personnes autistes :

L’Association médicale américaine (American Medical Association) a récemment publié un avis recommandant les interventions thérapeutiques d’approche développementale pour les enfants autistes (Sandbank et al. 2020(1)). Ces interventions sont basées sur les théories développementales d’apprentissage (Ospina et al. 2008, Prizant et Wetherby 1998). Une récente méta-analyse (Sandbank et al. 2020(2)) démontre que les interventions développementales à faible intensité (1 à 5 heures par semaine) peuvent améliorer significativement la communication sociale et d’autres défis observés chez les personnes autistes. Bien qu’à ce jour, le modèle d’intervention SACCADEMC ne soit pas encore validé empiriquement avec des données probantes, ce modèle s’inscrit dans ce type d’approche développementale, car il se base sur diverses théories développementales d’apprentissages telles que la théorie du développement cognitif de Vygotsky et la théorie de l’apprentissage de l’abstraction de Britt-Mari Barth.

Un des principaux éléments qui distingue le modèle SACCADEMC des autres approches développementales est l’utilisation d’un code graphique conceptuel comme soutien aux interventions et à la communication. L’emploi d’outils graphiques et visuels est recommandé pour favoriser l’efficacité des interventions auprès de personnes autistes (Courchesne et al., 2016). Par ailleurs, il est conseillé de baser les interventions sur les forces perceptives et l’intelligence non verbale des enfants autistes (Mottron, 2017).

Plus précisément, SACCADEMC est un modèle neurodéveloppemental qui utilise la remédiation cognitive et pédagogique à l’aide de différents moyens d’intervention, dont un code écrit appelé Langage SACCADE ConceptuelMC. Les interventions sont adaptées en fonction des besoins uniques et individuels de la personne et suivent les initiatives et les intérêts de la personne. En accompagnant la personne dans son développement tout en respectant sa condition autistique, les interventions du modèle SACCADEMC visent à permettre à la personne autiste d’avoir accès à l’information, à la communication et à la perception des émotions.

Références :

Pour consulter les références à ce jour où le modèle SACCADEMC et son hypothèse théorique ont été décrits, voici la liste :

  • Chamak, B. (2016). Accompagnement d’enfants et d’adolescents autistes : un SESSAD innovant en Moselle. Revue française des affaires sociales (2). 141-156.
  • Harrisson, B. & St-Charles, L. (2010). L’autisme, au-delà des apparences. Concept ConsulTED. Québec. 555 p.
  • Harrisson, B. & St-Charles, L. (2012). Hypothèse du Fonctionnement interne de la structure de pensée autistique. Psychologie et Éducation (2). 69-84.
  • Harrisson, B. & St-Charles, L. (2012). La structure de pensée autistique et la scolarisation. La nouvelle revue de l’adaptation et la scolarisation (60).
  • Phillip, C. (2012). L’autisme, au-delà de la triade. La nouvelle revue de l’adaptation et de la scolarisation, 60 (4e trimestre).75-88.

De plus, voici des références d’articles composés par des professionnels ou chercheurs dans le domaine ayant publié sur le modèle SACCADE dans différentes sources :

  • La recherche-action réalisée par Beaupré et Bouchard (2014), dans laquelle sont inclus les outils SACCADE, est publiée dans la Revue de la Fédération québécoise de l’autisme. Le langage SACCADE conceptuel (LSC) a donc été étudié dans le contexte scolaire auprès de trois classes d’adaptation pour les enfants autistes. Les formations SACCADE reçues par l’équipe-école et les parents ont également été considérées. La transition vers le secondaire a été ciblée comme objectif afin de réduire l’anxiété associée. Malgré l’absence de données précises sur le LSC, la conclusion de cette étude prône les méthodes novatrices, notamment SACCADE.
  • Publiés dans les revues professionnelles, Gingras (c.o., Ph D.) et son étudiante (2014) ont décrit le modèle SACCADE dans un article intitulé : Piste d’intervention en information et en orientation pour une clientèle ayant un trouble du spectre autistique dans la Revue l’Information.

Autres références citées dans ce document :

  • Barth, B-M. (2013). L’apprentissage de l’abstraction. Retz. Paris. 590pp.
  • Courchesne, V., Nader, A-M., Girard, D., Bouchard, V., Danis, E. & Soulières, I. (2016), Le profil cognitif au service des apprentissages :optimiser le potentiel des enfants sur le spectre de l’autisme. Revue québécoise de psychologue. Les trouble neurodéveloppementaux, 37 (2), 141-173.
  • Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). L’efficacité des interventions de réadaptation et des traitements pharmacologiques pour les enfants de 2 à 12 ans ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Édition révisée, Québec (Canada). 2014 Disponible ici
  • Mottron, L. (2017). Should we change targets and methods of early intervention in autism, in favor of a strengths-based education?. European child & adolescent psychiatry, 26(7), 815-825.
  • Ospina, M. B., Krebs Seida, J., Clark, B., Karkhaneh, M., Hartling, L., Tjosvold, L., ... & Smith, V. (2008). Behavioural and developmental interventions for autism spectrum disorder: a clinical systematic review. PloS one, 3(11), e3755.
  • Prizant, B. M., & Wetherby, A. M. (1998). Understanding the continuum of discrete-trial traditional behavioral to social-pragmatic developmental approaches in communication enhancement for young children with autism/PDD. In Seminars in speech and language (Vol. 19, No. 04, pp. 329-353). © 1998 by Thieme Medical Publishers, Inc..
  • (1) Sandbank, M., Bottema-Beutel, K., & Woynaroski, T. (2020). Intervention recommendations for children with autism in light of a changing evidence base. JAMA pediatrics.
  • (2) Sandbank, M., Bottema-Beutel, K., Crowley, S., Cassidy, M., Dunham, K., Feldman, J. I., ... & Woynaroski, T. G. (2020). Project AIM: Autism intervention meta-analysis for studies of young children. Psychological Bulletin, 146(1), 1.
  • Vygotsky, l. (1978) Mind and Society Cambridge, MA: Harvard University Press

Liens et références

Livres de personnes autistes

Littérature jeunesse pour personnes autistes

Films et téléséries

© SACCADE | Centre d'expertise en autisme 2021